Une association salutaire, la curcumine et la pipérine

Write By: admin Published In: Curcuminea Blog Created Date: 2015-10-05 Hits: 4364 Comment: 0

La pipérine potentialise et optimise l'assimilation de la curcumine par notre organisme

Curcumine et Pipérine une association salutaire

 

La curcumine :
 
La curcumine extraite du Curcuma longa est une épice indienne capable d’inhiber l’activité des cytokines et des enzymes telles que la COX-1 et la COX-2. La curcumine fait l’objet d’études biochimiques poussées, plus de 6500 à ce jour dans le monde, qui permettent de mettre en évidence les vertus cachées de cette plante ayurvédique dont on utilise le rhizome séché en règle générale.

La curcumine est l'actif majoritaire parmi les trois curcuminoïdes extrait du curcuma longa à hauteur de 5% de sa masse totale. La curcumine n'est donc pas à confondre avec le curcuma quant aux effets salutaires prodigués. La curcumine est recommandée dans les cas de maladies neuro-dégénératives chroniques, en combinaison avec des doses plus faibles d’anti-inflammatoires non stéroidiens, mais aussi dans les cas d’inflammations avec dégénérescence au niveau articulaire.

Ses composés naturels, dits phytochimiques, offrent des avantages similaires aux médicaments chimiques et sont sans effets secondaires, ils pourraient être une thérapie alternative beaucoup plus sûre sur le long terme.
 
La pipérine :
 
On associe généralement la pipérine issue du poivre noir à la curcumine ou la poudre de curcuma, qui permet d’une part d’augmenter sensiblement l’assimilation de la curcumine qui est un actif peu biodisponible pour l'organisme humain et d’autre part qui a une activité analgésique. Les essais ont par ailleurs testé l’activité du couple curcumine – pipérine dans le traitement des maladies dégénératives liées aux processus tumoraux, en particulier au niveau du sein avec des résultats plus qu'encourageants.
 
Les utilisations de l'alliance curcumine – pipérine :

Outre la possibilité d’augmenter d’environ 20 fois l’assimilation du curcuma par notre organisme, l’assocation curcumine – pipérine permet :

Un contrôle de l’obésité :

Le curcuma et le poivre noir pourraient être combinés pour lutter contre les niveaux élevés de cholestérol, et dans le cadre du traitement de l’obésité et du diabète. 
Le surpoids et l’obésité sont souvent liés à des problèmes de glycémie élevée,  de lipoprotéines de basse densité (LDL-cholesterol) trop élevées et à des triglycérides en concentration trop importante dans le sang.

Le trio curcumine, pipérine et quercétine est une combinaison de choix pour traiter les problèmes de surpoids. La présence de flavonoïdes dans ce complexe curcumine pipérine quercetine serait responsable de la plupart des activités bénéfiques comme la diminution du transport du glucose dans le sang et expliquerait le potentiel anti-oxydant important de cette combinaison.

 
Les autres bénéfices sont :

Lorsqu’ils sont combinés ensemble, la curcumine extraite du curcuma et le poivre noir peuvent aider à soulager les lésions de la muqueuse gastrique causée par des ulcères gastro-duodénaux.
 
Cela est dû à la capacité de la curcumine à inhiber la croissance des bactéries Helicobacter pylori qui provoque des ulcères gastro-duodénaux et par la capacité de la pipérine à protéger le tube digestif.
 
La curcumine et la pipérine  ont aussi des activités antioxydantes puissantes.
 
Par conséquent, ils peuvent être bénéfiques dans l’amélioration de la perte de mémoire et la prévention contre les déficiences cognitives des maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer.
 
A quel dosage utiliser la curcumine et la pipérine ?
 
Le dosage utilisé pour le curcuma varie en fonction de l’état de santé. Comme avec la plupart des suppléments à base de plantes, la curcumine du curcuma n’a pas de posologie stricte et  spécifique.
 
La poudre de curcumine concentrée titrant 95% de curcuminoïdes actifs doit être consommée à raison de 1 à 3 grammes par jour. Il est bon de prendre ces grammages en trois fois sur une journée pour une meilleure assimilation.

Le poivre noir peut être facilement ajouté à votre régime alimentaire sous forme de poudre broyée dans les currys, les salades et les sauces. La dose de pipérine ne doit pas être élevée pour éviter que la pipérine n’indispose l’estomac. Le dosage journalier maximal doit être d’environ 20 mg.


Précautions d’utilisation :

Le poivre noir ne doit pas être consommé en excès et vous ne devez pas consommer plus de 1 cuillère à café par jour de poivre noir pour ne pas interférer avec certains médicaments comme la digoxine ou la phénytoïne. La vitesse à laquelle ces médicaments sont éliminés par le foie pourrait ralentir lorsque du poivre noir est consommé en excès, du fait de l’interaction de la pipérine avec la glucuronidation directe qui s’opère au niveau du foie.

La curcumine extraite du curcuma est considérée comme très sûr et sans danger. Attention les compléments alimentaires à base de Curcuma ne sont pas comparables aux compléments alimentaires à base de curcumine titrant 95% de curcuminoïdes !! 

Le curcuma brut ne doit pas être consommés en excès et sur de trop longues périodes. Cela pourrait causer une indigestion, certains étourdissements, des nausées ou des diarrhées.

Si vous avez un traitement médicamenteux, voyez votre médecin traitant afin d'avoir un avis médical spécifique. La pipérine amplifie la biodisponibilité de la curcumine dans l'organisme mais aussi des éventuels médicaments associés à votre traitement. Certains praticiens ouverts et informés des avantages de la curcumine et de sont association avec la pipérine, réduisent certains médicaments pour un avantage important pour leur patients.

Laisser un commentaire

Captcha


NATURE

Le Choix de la Nature 

s'impose pour notre

bien-être

ENERGIE

Retrouvez tonus et

énergie au naturel

VITALITE

Goûtez à

la quintessence

de la nature